yeshoua-ha-mashia-revient..

yeshoua-ha-mashia-revient..

Bible


D.ieu est souverain - Bible-info

“Le potier n’a-t-il pas pouvoir sur l’argile pour faire de la même pâte un vase à honneur et un autre à déshonneur?”  Romains 9. 21

 

"Éternel, toi, tu es notre Père. Nous, nous sommes l'argile, et Tu es le potier qui nous a façonnés: nous sommes tous l'ouvrage que Tes mains ont formé." la Bible, Esaïe 64:7

"Éternel, Toi, Tu es notre Père. Nous, nous sommes l'argile, et Tu es le potier qui nous a façonnés: nous sommes tous l'ouvrage que Tes mains ont formé." la Bible, Esaïe 64:7

L’apôtre Paul parle dans ce chapitre de la souveraineté de Dieu qui “fait miséricorde à qui il veut, et… endurcit qui il veut” (v. 18). Il est bien conscient de la déduction que peut tirer de cette affirmation un homme qui ne connaît pas la bonté de Dieu: pourquoi se préoccuper de son salut puisque tout est déterminé par Dieu?

La raison humaine ne peut pas saisir la liaison qui existe entre la souveraineté de Dieu et la responsabilité de l’homme. Dieu connaît l’avenir dans tous ses détails et, par conséquent le comportement de chaque humain. Mais, en même temps, chaque homme a la responsabilité d’obéir à Dieu et devra subir les conséquences d’un refus éventuel de le faire: personne ne pourra dire que le choix de croire ne lui a pas été offert.

Dans ce chapitre donc, Paul, inspiré par le Saint Esprit, déclare que c’est Dieu qui a préparé d’avance, pour la gloire, les vases de miséricorde. Par contre, au sujet des vases de colère, il se borne à dire, sans autre précision, qu’ils sont “tout préparés pour la destruction” (v. 22).

Dans la parabole du jugement des boucs et des chèvres (Matthieu 25. 34-41), on trouve un exemple semblable. Quand le roi s’adresse à ceux qui sont à sa droite, il dit: “Venez, vous les bénis de mon Père, héritez du royaume qui vous est préparé depuis la fondation du monde” (v. 34); mais quand il parle de ceux qui sont à sa gauche (v. 41), il dit: “Allez-vous-en loin de moi, maudits”; il ne dit pas: «maudits par mon Père». Puis, il ajoute: “dans le feu éternel qui est préparé”, non pas: «pour vous», mais “pour le diable et ses anges” (v. 41). Il est donc évident que Dieu:

— a préparé un royaume de gloire et des “vases de miséricorde” (Romains 9, 23) pour hériter de ce royaume,

— n’a pas préparé “le feu éternel” pour des hommes, mais pour “le diable et ses anges”; et que ce n’est pas Lui qui a préparé les “vases de colère”, mais qu’ils se sont préparés eux-mêmes, en refusant Dieu.

Au ciel, chacun de nous rendra grâces à Dieu pour la bénédiction éternelle qui sera sa part; quiconque se trouvera en enfer ne pourra que s’accuser lui-même de son affreux sort.

P.a.S


26/08/2016


Jésus dit : Je suis le plan de vigne - info - Bible

"Produisez donc du fruit qui confirme votre changement d’attitude" la Bible, Matthieu 3: 8

"Produisez donc du fruit qui confirme votre changement d’attitude" la Bible, Matthieu 3: 8

Au bas de cet article, vous pouvez lire une admirable parabole. Jésus compare son union avec les siens à celle du tronc et des branches. Comme les sarments (les branches) tirent leur vitalité du plant de vigne (du tronc), de même les croyants tirent leur vie et leur fertilité spirituelle de Jésus-Christ. Pour que les sarments puissent tirer la sève vitale des racines, il faut qu’ils soient rattachés au plant de la vigne.

Une personne peut appartenir extérieurement à Christ en se rattachant à une église, en professant la foi chrétienne sans avoir part à la vie sanctifiée du Christ. Tôt ou tard, cette personne se verra retranchée, exclue de cette union apparente avec le Sauveur.

Les vraies branches, les personnes rattachées au Christ, portent du fruit. Celles-ci, Dieu les nettoie, les purifie afin qu’elles portent encore plus de fruit. La raison d’être des chrétiens est de porter du fruit. Mais ils ne le peuvent sans être unis à Jésus. Aussi, porter du fruit n’est pas une fin en soi. Le but est de glorifier le Père.

Le raisin est le fruit que porte la vigne. Mais quel est le fruit que portent les chrétiens? Celui qui est vraiment uni à Jésus renonce à tout mérite propre, à toute volonté et à toute force propre. La preuve visible de cette dépendance totale se manifeste dans la vie de tous les jours. Voici le nom de ce fruit: “Le fruit de l'Esprit c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, l’amabilité, la bonté, la fidélité, la douceur, la maîtrise de soi” (Galates 5,22-23)


02/08/2016


Jésus dit: Je suis le bon berger! - Info-Bible


"L'Éternel est notre Dieu et nous sommes le peuple dont Il est Le berger, le troupeau que Sa main conduit." la Bible , Psaumes 95:7

« L’Éternel est notre Dieu
et nous sommes le peuple dont Il est Le berger, le troupeau que Sa main conduit. » la Bible, Psaumes 95:7

Au temps de Jésus, les bergers en Israël exerçaient un métier bien connu. Ce métier demandait le don de soi, la compétence, et l’amour pour ce travail. Parfois un berger passait toute la nuit exposé au danger et au froid à la recherche d’une brebis per-due dans les montagnes ou retenue dans un buisson d’épines.

Certes, il y avait aussi des bergers qui exerçaient leur métier par amour de l’argent. En cas de danger, un tel berger s’enfuyait en abandonnant le troupeau.

Jésus a repris à son compte l’image du berger en disant: “Je suis le bon berger. Le bon berger donne sa vie pour ses brebis” (Jean 10,11).

De nos jours, il y a toutes sortes de “bergers”. Ce qui les intéresse bien souvent c’est d’exercer l’autorité, de se mettre en valeur, de faire passer leurs idées…, bien souvent au désavantage du peuple qu’ils veulent mener comme un troupeau de moutons. Ces despotes socio-politiques ou religieux agissent comme si leurs semblables étaient leur propriété…

Cette attitude, Jésus, le Bon Berger, ne la partage pas. Il cherche à établir une relation personnelle avec chacun. Il a prouvé son amour pour nous lorsque nous étions encore en danger. Jésus est mort à notre place afin que nous ayons la vie sauve.

A nous d’accepter un tel amour et de suivre un “leader” tel que Jésus avec confiance!

www.dieu-mon-ami.org

Pour continuer la réflexion sur les « Je suis » de Jésus, tu peux recevoir des médiationspar e-mail, ou télécharger le guide de lecture

 

Passages relatifs

  • Jésus dit: Je suis le bon berger. Le bon berger donne sa vie pour ses brebis. Jean 10,11
  • Voici ce que déclare le Seigneur, l’Eternel: …Comme un berger va à la recherche de son troupeau le jour où il le trouve dispersé, ainsi j’irai à la recherche de mes brebis et je les arracherai de tous les lieux où elles ont été. Ezéchiel 34,11-12
  • Vous, mes brebis, vous qui faites partie du troupeau de mon pâturage, vous êtes des hommes et moi, je suis votre Dieu, le Seigneur, l’Eternel, le déclare. Ezéchiel 34,31
  • Jésus dit: Moi, je suis le bon berger; je connais mes brebis et mes brebis me connaissent, tout comme le Père me connaît et que je connais le Père. Je donne ma vie pour mes brebis. Jean 10,14-15
  • Jésus dit: Mes brebis écoutent ma voix, je les connais et elles me suivent. Je leur donne la vie éternelle: jamais elles ne périront et personne ne pourra les arracher de ma main.Jean 10,27-28
  • Mon Père qui me les a données est plus grand que tous, et personne ne peut arracher qui que ce soit de la main de mon Père. Jean 10,29
  • L’Eternel est mon berger. Je ne manquerai de rien. Psaume 23,1

26/07/2016


Recherche

Vous recherchez ? :